Gérer l’hétérogénéité

Prof-perso a aussi pour ambition de vous aider à gérer l'hétérogénéité, à différencier les parcours d’apprentissage, sans accroître le nombre de préparations à effectuer.

Il existe un grand nombres de possibilités, mais parmi elles, celles-ci :

1)   Vous recherchez la coopération des parents.

Contactez-les pour leur demander s'ils accepteraient de travailler régulièrement avec leur enfant, sur des objectifs bien précis. Rassurez-les : les cours Prof-perso étant préparés dans les moindres détails, ils seront guidés pas à pas.

Prenons un exemple. Avec le groupe classe, vous avez démarré le niveau 3 en français, mais certains de vos élèves n'ont pas effectué les niveaux précédents et ont, pour cette raison, quelques difficultés à suivre le groupe, en vocabulaire et en conscience syntaxique. Proposez aux parents d'effectuer avec leur enfant le niveau 2 (en vocabulaire et en conscience syntaxique), afin de combler ce retard, avant de démarrer la conscience phonologique, qui arrive plus tard dans l'année.

2)   Vous recherchez la coopération des parents, mais ceux-ci ne sont pas disponibles.

C'est la même démarche, mais une tierce personne va se charger d'effectuer le travail que vous proposiez aux parents d'effectuer ci-dessus. Différents cas de figure peuvent être envisagés :

  • Un seul parent est disponible, il accepte de s'occuper de plusieurs enfants en même temps, en plus du sien. C'est une possibilité à envisager.
  • Vous êtes d'accord pour proposer aux parents de vous en occuper vous-même, dans le cadre d'un cours particulier pour lequel vous vous ferez rémunérer.
  • Vous n'êtes pas disponible pour cela, mais vous connaissez une personne qui pourrait remplir le rôle de tuteur, un étudiant, un animateur ou un autre professeur. N’oubliez pas les enseignants retraités, nombreux sont ceux qui donnent des cours.

3)   Vous ne souhaitez pas la coopération des parents.

Ce sera le cas si vous ne sentez pas les parents en mesure d’assurer un tel suivi. Dans cette hypothèse, vous devez vous charger, seul, de gérer le rattrapage des élèves en difficulté, en vous faisant aider, le cas échéant, de vos collègues. Ceux-ci seront d'autant plus prêts à s'investir qu'ils sauront qu'aucun travail de préparation supplémentaire ne leur sera demandé.

Distinguez au sein de votre groupe classe deux groupes, l'un composé des élèves capables de suivre le travail proposé, l'autre de ceux ayant quelques difficultés. Lorsque le premier groupe est occupé, chargez-vous du second, pour effectuer les séquences des niveaux précédents que vous aurez sélectionnées. Si le temps que vous pouvez leur consacrer en classe est insuffisant, organisez des groupes de besoin pendant les pauses.

A terme les besoins seront de moins en moins lourds à gérer.

Si vous parvenez à convaincre votre équipe d'utiliser cette méthode, les besoins des enfants sur le plan scolaire seront à terme de moins en moins lourds à gérer. En effet, si chaque enseignant de l'équipe fait ce qu'il faut, à son niveau, pour favoriser le rattrapage des élèves en difficulté, les seuls enfants qui seront à l'avenir réellement en difficulté seront ceux qui viennent d'une autre école et n'ont pas bénéficié de ce programme, ou ceux qui ont d'autres problèmes que les problèmes d'ordre strictement scolaire. Comme votre classe sera plus facile à gérer, vous pourrez vous occuper davantage de ces derniers, ce qui, en retour, leur permettra d’être plus concernés.